I. L'article original

Qt Labs est un site géré par les développeurs de Qt. Ils y publient des projets, des idées propres et des composants afin d'obtenir les retours d'informations sur les API, le code et les fonctionnalités ou simplement pour partager avec nous ce qui les intéressent. Le code que vous y trouverez peut fonctionner tel quel mais c'est sans aucune garantie ni support. Voir les conditions d'utilisation pour plus d'informations…

Nokia, Qt, Qt Labs et leurs logos sont des marques déposées de Nokia Corporation en Finlande et/ou dans les autres pays. Les autres marques déposées sont détenues par leurs propriétaires respectifs.

Cet article est la traduction de l'article Qt Quick Tooling, par Kkoehne paru dans Qt Labs.

II. Introduction

Juste au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, Qt 4.7 est sorti !

Wow ! Il est temps pour nous les Trolls (et, je l'espère, vous aussi) de célébrer cela. Personnellement, je suis très enthousiaste – notamment en ce qui concerne le nouveau module QtDeclarative et le langage QML. Cette technologie exige un excellent outillage, et nous sommes en train de travailler dur pour fournir cela dans Qt Creator 2.1, qui sortira plus tard cette année.

Avant de plonger dans l'étude des fonctionnalités prévues pour Qt Creator 2.1, éclaircissons un point : vous n'avez pas besoin d'attendre Qt Creator 2.1 pour développer en QML. Actuellement, Qt Creator 2.0.1 fournit un éditeur de texte complet pour QML et une intégration du qmlviewer.

De toute façon, je suis sûr que vous allez aimer les choses que nous préparons, à savoir de nouvelles améliorations de l'éditeur QML, du Quick Designer, du débogueur JavaScript/QML avancé et du support direct pour les applications en C++/QML.

III. L'éditeur de texte QML

Pas de changement radical ici, mais de nombreuses petites améliorations. L'addition la plus visible dans l'éditeur de texte QML est une "barre d'outils Quick", qui vous permet de changer les propriétés diverses et variées des éléments QML à travers une interface utilisateur graphique. Par exemple, le changement des propriétés de police d'un élément Text est maintenant aussi simple que d'utiliser un éditeur de texte ordinaire.

Image non disponible
L'éditeur de texte avec la barre d'outils

D'autres additions comprennent une nouvelle barre latérale de "grandes lignes" qui supporte la réorganisation des éléments et des propriétés par glisser-déposer et apporte un nouveau système d'indentation, des corrections de l'option "Suivre le symbole"… ainsi que des améliorations de performances.

IV. Le Qt Quick Designer

Le Qt Quick Designer est un éditeur visuel pour les fichiers QML (simples). Nous avions commencé à travailler dessus il y a très longtemps. Dans son état actuel, il n'est malheureusement pas tout à fait l'éditeur parfait que nous imaginions jadis mais il est utilisable pour prototyper rapidement les choses. Vous pouvez par exemple prendre l'outil gimp2qml sur lequel nous travaillons pour générer rapidement des fichiers .qml depuis GIMP et alors faire le layout final dans Qt Quick Designer (oui, nous sommes également en train de voir pour exporter directement depuis d'autres outils que Gimp).

Note du traducteur : l'export en QML depuis Photoshop est également devenu possible depuis octobre 2010.

V. Le débogueur QML/JScript

C'est la fin des temps où l'on "déboguait" le QML/JScript en ajoutant de nombreuses déclarations print(...). Vous aurez la possibilité de définir des points d'arrêt et d'inspecter les propriétés exactement comme avec le débogueur C++ et aussi de déboguer les parties QML et C++ de votre application en parallèle.

VI. Le développement et le déploiement d'applications C++/QML

Vous vous êtes déjà demandé comment avoir une application QML sur votre téléphone sans un qmlviewer ? La manière la plus simple est d'écrire votre propre application C++, ce que nous allons permettre grâce à un nouvel assistant « d'applications QML ». Ce nouveau projet va remplacer le format de fichier .qmlproject, qui nécessite la présence d'un qmlviewer lors de l'exécution.

Image non disponible

L'assistant génère un fichier de projet basé sur QMake, à la fois avec une souche C++ et avec le code nécessaire à la mise en place d'un QDeclarativeView en C++. La partie QMake comprend également l'infrastructure de déploiement d'applications Symbian/Maemo. Vous devriez pouvoir compiler et déployer votre première application "Hello World !" en un rien de temps !

VII. Conclusion

Il faut toutefois noter que ces propriétés font toutes partie de la branche git "master", qui se traduisent par "le contenu peut varier". Pour tester le plus simplement ces fonctionnalités, il suffit soit de télécharger et d'installer la branche maîtresse depuis git, soit d'installer les aperçus binaires.

Au nom de toute l'équipe Qt, j'aimerais adresser le plus grand remerciement à Nokia pour nous avoir autorisé la traduction de cet article !

Merci à buffering, à dourouc05 et à mahefasoa pour leur relecture et leurs conseils.